Qui sommes-nous La boutique parisienne Nos engagements Nous contacter Mon compte
La Centrale du Casque : casques de moto et scooter sur Paris
Le casque, une affaire de pros
01 42 93 61 30
Question, conseil et commande
Prix d'un appel local. Lundi au samedi - 10h / 19h
 
Votre panier est vide
Code promo Noël 2016 Paris
Accueil
Guide des tailles

Guide des tailles

Aide au choix de la taille d'un casque de moto

Comme chaque tête est différente, choisir la taille de son casque est une étape cruciale. D'un extrême à l'autre, on trouve des casques qui vont du XXXS jusqu'au XXXL !


La taille est déterminée en fonction du tour de tête. Il se mesure le plus souvent à l'aide d'un mètre de couturière, en le prenant au plus large du crâne, généralement un ou deux centimètres au dessus des oreilles. Ensuite, il n'y a plus qu'à interpréter le résultat selon les correspondances suivantes :

49-50 cm 51-52 cm 53-54 cm 55-56 cm 57-58 cm 59-60 cm 61-62 cm 63-64 cm 65 cm
XXXS XXS XS S M L XL XXL XXXL

Comme la morphologie varie d'une personne à une autre et que les fabricants ne taillent pas tous de la même manière, il est également possible que son bonheur se trouve une taille au dessus ou en dessous de la mesure effectuée. Néanmoins, les mousses d'un casque ont tendance à se tasser avec le temps, il est important de choisir un casque qui offre un bon maintien dès le départ.


Un casque neuf ne doit pas être trop confortable et il n’est pas rare que les premiers essais soit désagréables. C'est normal, il a besoin de “se faire” pendant une période qui peut s'étaler sur plusieurs semaines. Mais il est important qu'il ne soit pas non plus douloureux, en particulier au niveau du front. A l'inverse, un casque pas assez ajusté au départ continuera quand même à s'agrandir et pourra bouger par la suite, avec un risque de déchaussement en cas d'accident.

Pour vérifier si le casque est bien à votre taille, enfilez-le et fermez impérativement la sangle d’attache : c’est elle qui détermine la position du casque sur la tête. La sangle ne doit pas passer par dessus le menton ni vous gêner au niveau de la gorge. Au besoin, ajustez le casque de façon à ce qu’il soit placé à 2cm au dessus des sourcils. Le champ de vision est ainsi bien dégagé et la nuque bien découverte pour garder une parfaite mobilité de la tête.En forçant un peu, votre casque doit à peine franchir l’arcade sourcilière. Si vous ressentez une forte pression, même sans forcer, le casque est manifestement trop petit. Si au contraire le casque descend facilement sur les yeux, il est trop grand !


Dans un casque intégral, les mousses doivent écraser vos joues sans pour autant vous faire mal. Un casque modulable ou un jet doit bien maintenir au niveau des mandibules. Dans un demi-jet, tout est dans le maintien au niveau du sommet du crâne : veillez à ce votre tête soit bien «calée» dans le casque et que celui-ci ne flotte pas. La sangle d’attache doit être particulièrement serrée pour empêcher toute rotation du casque.


Si l'intérieur de votre casque est démontable, nettoyer fréquemment les mousses permet de conserver un bon maintien, année après année. L’idéal est de les laver après un long trajet ou une fois par mois dans le cadre d’une utilisation quotidienne. Il faut savoir qu’un casque prend une demie-taille voire une taille au bout d’un an. Un entretien régulier ralentit considérablement le tassement et le vieillissement des mousses.